• 10.11.2013

    Le parcours de John Watermann peut être déroutant non pas parce que sa musique serait d'un abord difficile, c'est tout le contraire, mais davantage parce que l'on ne comprend pas comment ce berlinois né en 1935, décide d'un seul coup de fuir l'Europe à la fin des années 60 pour vivre reclus près de Brisbane en Australie. Là-bas, notre homme va accumuler les enregistrements sans en faire grand chose, jusqu'à la fin des années 80 où grâce à la création de son propre petit label Nightshift Records, il diffuse ses premières cassettes. Comment John Watermann a t-il appris à composer ? Quelles sont ses influences ? Il ne semble pas pouvoir être rattaché à un quelconque courant, sa musique est truffée tout autant de field recordings, de collages divers que d'ambitions rythmiques. On sent également que ses compositions sont hantées par l'horreur du monde et notamment par celle qui s'est déroulée sur le sol européen lors de son enfance.

    Une part non négligeable de ses créations et notamment these are workers sont téléchargeables gratuitement ici.

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique