• 03.03.2015

    Sachiko M (Sachiko Matsubara) est difficile à sortir. Notre japonaise, fausse sainte-nitouche, jouit de l'agression qu'elle inflige aux autres par ses ondes sinusoïdales libérant des hautes fréquences redoutables. Mais ce soir, Sachiko aura la torture plus douce et la douleur nous comblera, accompagnée qu'elle est de l'australien Philip Samartzis. Pas une soirée torride non plus, mais très étrangement saisissante.

     

    Toshio Saeki

                                                                                                                            Toshio Saeki

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique