• 14.09.2014

    Je signale la nouvelle production de Eleh sortie chez important records Circle Three Full Moon At 35hz, un disque monoface de 20 minutes, très bon au demeurant même si sans surprises. Toutefois, j'en ai un peu ras-la-casquette de voir les productions de ce projet "devenu culte" aujourd'hui tirées à quelques exemplaires et hors de prix et collector dès sa sortie. Je sais que c'est idiot d’affirmer une comparaison durée / prix mais 25 euros les 20 minutes de méditation, j'ai du mal. Enfin vous saurez dorénavant qu'un nouveau Eleh est disponible.

    Finalement, j'ai préféré présenter un vieux truc japonais : Nord. Cette formation, née en 1981, était composée de Hiroshi Oikawa et Satoshi Katayama, jusqu'en 1983 où ce dernier part puis revient. A vrai dire, je m'y paume un peu avec leurs histoires. Le plus important c'est de signaler que les premiers disques sont ressortis dans les années 2000 (on parvient donc à les trouver), le premier chez Hospital Productions, les autres sur un label dédié pour l'occasion PCP Records. Aujourd'hui, c'est l'album LSD (1984) qui vaut ce post.  La musique de Nord se veut avant tout répétitive. C'est une forme d’électro si répétitive que les rythmes produits préfigurent complètement les futures années technoïdes et s'y apparentent par sa logique échappatoire (drogues, transe). On n'oubliera pas l'influence évidente, cosmique et allemande : Kluster, Cluster, Conrad Schnitzler...

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique