• 29.12.2014

    Le label anglais Discrepant a sorti après Xinjiang (2011) et Voices (2013) un nouveau disque de Laurent Jeanneau (Kink Gong) intitulé Gongs. La méthode pour ses compositions électroniques reste la même (combinaisons de traitements électroniques et collages sonores sur des enregistrements acoustiques de musiciens d'Asie , ici Laos et Cambodge) et le résultat toujours aussi convaincant. Gongs est parmi de ce que j'ai pu entendre de la production de Laurent Jeanneau la pièce la plus aboutie, atteignant un équilibre remarquable entre les différents éléments qui la composent.

     

    Kink Gong ‎– Gongs (2014)

     

     


    votre commentaire
  • 02.03.2013

    Cela faisait quelques temps que j'envisageais de présenter ce coffret réunissant ces 5 CDs conçus à partir d'enregistrements effectués par Laurent Jeanneau (as Kink Gong) au Cambodge, Laos, Vietnam, Chine et dans la province chinoise du Xinjiang. Les traitements à partir de sonorités issues de musiques traditionnelles peuvent selon les choix artistiques rester proches des prises de sons originales ou bien s'en éloigner pour atteindre une plus grande abstraction. Ici, on se situe à mi-chemin entre ces deux options. En effet, Laurent Jeanneau rend compte d'interprétations instrumentales, de chants locaux et de scènes du quotidien sans les transformer réellement mais en ajoutant et superposant des traitements et effets électroniques

     

     

    Une interview de Laurent Jeanneau

    Une session Touchradio a été réalisée (cliquez sur "Ghulja")


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique