• 16.03.2015

    Il y a peu Arte a diffusé un documentaire sur la scène punk/pop et féministe Riot Grrrl dans les années 90, Riot Grrrl - quand les filles ont pris le pouvoir. Le doc se concentre principalement et à juste titre sur les deux formations principales d'Olympia près de Seattle : Bikini Kill et Bratmobile (cette dernière parfois plus pop sous l'influence de Beat Happening). Est cité brièvement un groupe venu lui de Brighton en Angleterre et dont la particularité fut d'avoir aussi un mecton au chant : Huggy Bear.

    Les deux vidéos ci-dessous sont issues d'un doczine de 1994 Getting Close To Nothing. 3 titres apparaissant initialement dans le EP Don't Die sorti en 1993.

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique