• 29.12.2014

     


    votre commentaire
  •  01.04.2014

    Das Synthetische Mischgewebe a connu une première période bruitiste et a été affilié à la scène industrielle. A la fin des années 90, Das Synthetische Mischgewebe a orienté son travail vers une musique concrète plus minimale aux accents électro-acoustiques, réalisée avec des sources et phénomènes sonores amplifiés à partir de mécaniques fabriquées "maison". Peu de textures mais un enchainement d'événements sonores et de silences pour un résultat aux sonorités rêches, précises et lumineuses sur disques, plus abrasif en concert.

    Chaque source semble isolée des autres, leur succession et leur juxtaposition maîtrisée occupe l'espace de façon saisissante. Les productions de Das Synthetische Mischgewebe ne sont pas d'une approche aisée mais la patience et la persistance dont vous serez faire preuve vous mènera à une expérience singulière de l'écoute.

    Un mot sur les liens franco-allemands qui caractérisent le parcours de Das Synthetische Mischgewebe : DSM a été, à partir de 1985, la réunion de l'allemand Guido Hübner et de la française Isabelle Chemin. Dans les années 2000, cette dernière s'est consacrée à son travail d'illustratrice. Sur scène, Guido Hübner est dorénavant régulièrement accompagné de Samuel Loviton. Cette proximité avec la France est encore renforcée par le fait que Guido Hübner, après avoir vécu à Berlin et Barcelone, s'est ensuite installé à Bordeaux puis Caen. Enfin, amis Rennais, vous aurez peut-être la chance de voir Das Synthetische Mischgewebe se produire en terre bretonne car Guido Hübner vivrait désormais dans votre capitale régionale.

    J'ai choisi de m'arrêter sur l'album Neunundvierzig Entgleisungen, celui-ci étant caractéristique de l’œuvre récente de Das Synthetische Mischgewebe. De plus, cet album se présente sous la forme d'un objet bien séduisant : un double vinyl 10'' bonifié par la pochette réalisée par l'artiste François Vigot.

     

    En l'absence de toute source en ligne, j'ai effectué l'enregistrement des 5 premières minutes de la face D directement de ma platine vinyl.

     

     

     Das Synthetische Mischgewebe ‎– Neunundvierzig Entgleisungen (2008)

     

    Cette video glanée sur dailymotion propose une installation de 2007 plus bruitiste et témoigne de la folle créativité de Das Synthetische Mischgewebe.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique