• 11.04.2015

    Je n'avais pas suffisamment prêté attention l'année dernière à l'album de Black To Comm (Marc Richter) au titre éponyme. Un double album où les embryons mélodiques (chants et piano) noyés dans les envolées d'orgues ou de synthétiseurs nous embarquent dans une "Kosmischer Spaziergang" à travers une Allemagne ésotérique qui nous inviterait à des rituels sexuels. En attendant tout cela, le 28 avril prochain Black To Comm se produit aux Voutes dans le 13ème et j'ai la vague impression que je vous ai déjà excessivement mis l'eau à la bouche.

     

     

     Black To Comm ‎– Black To Comm (2014)

     


    votre commentaire
  • 26.02.2013

    Black to Comm as Marc Richter parvient à ne jamais proposer le même album. Earth est la bande-son du film muet du même nom, réalisé par le cinéaste de Singapour Ho Tzu Nyen. Apparemment, Marc Richter était dans un état second car bourré d'analgésiques. Résultat : il convoque le zombie de David Sylvian pour provoquer une sensation d'heureuse délisquescence.

    Most of the music was composed under the influence of heavy pain killers while recovering from a broken leg. The music (like the film) is about slowness and decay, states of unconsciousness, sleeping and waking up, dying and being reborn. The film basically is a post-apocalyptic collage based on paintings by classical European painters (Caravaggio, Delacroix, Rembrandt, Géricault) — the music tries to translate that concept employing similar collage-based sampling techniques using loops made from vintage vinyl and shellac records combined with acoustic and electronic instrumentation and voice.

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique