• 20.04.2013

    C'est avec une liberté totale que je laisse croire que le groupe Acid Mothers Temple est une communauté hippie japonaise dont les fondements et les motivations évidentes sont le LSD et le sexe. Jusqu'ici tout va bien et même très bien. Mais si j'ajoute que l'album présenté aujourd'hui est un hommage à la culture occitane , on peut commencer à considérer que tout cela risque de partir en sucette. Que nenni. Au fond, Il y aurait tant à dire sur Acid Mothers Temple tant leur production (4 à 5 sorties par an) est importante. Et il faut l'avouer, la réussite n'est pas toujours au rendez-vous, le groupe ayant parfois le défaut de se perdre dans de longues plages psychédéliques de guitares syncopées. Mais des pépites on en trouve régulièrement comme cet album La Nòvia qui est donc le résultat de la découverte du sud de la France par la bande nippone. Cet album, parce qu'il est inspiré par la tradition occidentale sonne un peu folk. Le premier morceau (La Novia) de 40 minutes est disponible ici.

     Acid Mothers Temple & The Melting Paraiso U.F.O. – La Nòvia

    "Bois-tu de la bière ?" :

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique